U.D.O+SEVENFIELD+WORN OUT 21H pub rock chez paulette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

U.D.O+SEVENFIELD+WORN OUT 21H pub rock chez paulette

Message  Skillshot le Mer 14 Sep - 17:07


Nouvel album Rev-Raptor » le 20. Mai
U.D.O+SEVENFIELD+WORN OUT
Après s'être séparé d'Accept en 1987, Udo Dirkschneider fonda son propre groupe qui se voulait une continuation de l'esprit original de Accept, la où le reste de ce groupe préférait emprunter des voies plus commerciales.

Le premier album d'UDO Animal House (1988) a été écrit par Accept. Cet album et celui de Mean Machine (1989). UDO se situe dans la lignée du pur Heavy metal traditionnel, pour lequel Accept est tout particulièrement célèbre. Ces deux albums constituent plus ou moins une continuation directe de la direction musicale de l'album Russian Roulette d'Accept.

Par la suite, le groupe s'engagea dans une orientation plus accessible et plus orientée vers le hard FM, avec l'album Faceless World. C'est l'album qui a le plus de succès.

Suite à un certain nombre de soucis personnels dont l'abandon de leur manager et une crise cardiaque qui s'en suivit, le groupe revint en 1991 remonté à bloc et délivre un des albums les plus agressifs de la carrière d'UDO : Timebomb, un album de speed metal sans concession, largement influencé par le Painkiller de Judas Priest.

En 1992, lors de la reformation d'Accept, Dirkschneider cessa les activités de son groupe.

Ce n'est qu'en 1996, lorsque Accept se sépara à nouveau, qu'il reforma le groupe UDO avec de nouveaux membres (notamment Stefan Kaufmann l'ancien batteur d'Accept, devenu guitariste au sein de cette formation). Seul Schwarzmann, batteur de l'ancien line-up, revient aux fûts, le guitariste Matthias Dieth revenant brièvement lors de l'enregistrement d'une reprise de Judas Priest, Metal Gods, pour le tribute album "Legends Of Metal". Il enregistre un nouvel album en 1997, "Solid" qui se veut ouvertement le continuateur sans concession d'Accept, là où ces derniers se seraient compromis (selon UDO) en explorant d'autres possibilités stylistiques dans les albums Death Row et Predator.

Depuis, UDO et son groupe continuent leur carrière avec des albums dans l'esprit proche de Timebomb et de Mean Machine, toujours en se référant aux heures glorieuses d'Accept, UDO considérant son groupe comme la continuation de l'esprit d'Accept. Et d'ailleurs, en concert, plus de la moitié de leur répertoire interprété est constitué de classiques d'Accept (Balls to the Wall, Metal Heart, Princess of the Dawn, Fast as the Shark, etc, ...). Au cours des dernières années, UDO a sorti des albums qui se ressemblent assez les uns des autres que ce soit No Limits, Holy, Man And Machine, Thunderball ou Mission No. X

En 2005, UDO déclina les propositions à s'impliquer plus longuement dans une nouvelle réunion d'Accept, car il refusait de mettre un terme aux activités de son groupe. C'est pourquoi Accept ne se réunit que pour une série de shows, avant qu'UDO retourne s'occuper de son propre groupe.

Son dernier album en date, Mastercutor, est sorti en 2007, et continue dans la lignée de ces précédents albums, bien qu'ils aient tentés certaines innovations dans leur arrangements et la production.

Skillshot
We speak in different voices

Nombre de messages : 52
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/skillshot68

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum