Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Mar 6 Jan - 0:23

"S'ETANT CHAUSSEE, [...]" FESTIVAL

Mardi 3 Février

Day 2 - Act 2
Featuring :


VALE POHER
(Tense On the Edge Folk-Rock ; Lyon)
+
JOSEPHINE FOSTER
(New Outsider Folk Heroine, sur Bo'Weavil ; Colorado, USA)
+
SLASHERS
(Tribal Experimental New Thing, nouveau projet réunissant Agathe Max et Marion de Overmars/abronZius ; Lyon)
+
PARTWILDHORSESMANEONBOTHSIDES
(Free Jazz Punk ; Lyon versus Grande-Bretagne)

20 H
6 Euros (Pass Festival 10 Euros)

SONIC
(Péniche Mascaret - Quais de Saône)
en face du 4, Quai des Etroits
69005 Lyon

Métro - Tram : Arrêt Perrache


Quelques mots pour finir ...

Même si cela n'a guère été dans ses habitudes jusqu'à présent (euh, non), l'association "S'étant chaussée, [...]" a -enfin !- décidé d'organiser un (mini-)festival sur 2 jours en ce début d'année !

"Pourquoi donc ?" vous demandez-vous.

Eh bien, quoi de mieux pour célébrer ensemble cette nouvelle année, n'est-ce pas ?
Mais encore (et surtout) ... l'asso "S'étant chaussée, [...]" existe depuis bientôt ... 15 ans !!!
Déjà !?!
Cela se fête ; venez donc fêter cela avec nous !!!

Les festivités se dérouleront au Sonic les Vendredi 30 Janvier et Mardi 3 Février.
Programmation assez bigarrée sans nul doute, reflet du seul et unique désir de faire jouer des groupes et des artistes dont on aime et défend la musique. Bonne habitude, s'il en est !

Réservez donc ces 2 dates dans votre agenda !

PS : A noter aussi qu'il y a un pass à 10 Euros pour ces 2 concerts.
Et que le prix d'entrée est un "prix conseillé" (c'est-à-dire que vous pouvez donner moins ... si vous n'avez pas la somme "exacte" pour rentrer) ; le prix ne doit pas être une barrière, même s'il est évidemment indispensable et nécessaire pour défrayer les groupes et rembourser les frais d'orga.






VALE POHER

Après 4 ans passés au sein du groupe Elka Asa (festival Les inouïes, pré-sélection au Printemps de Bourges Rhône-Alpes, festival du Phare ...), Vale Poher crée son projet solo guitare/voix en 2005. Pendant l’hiver 2004/2005, elle enregistre son premier album autoproduit « Mute », lequel sort en mai 2005 avec Bob X à la production. Vale Poher aime la scène et remporte le prix des meilleures compositions lors du Festival Venerelettrica.

Parallèlement, les concerts s’enchaînent : Festival Rockambule à Grenoble, Bars en Trans à Rennes, Festival Autour de mon Oncle à Tours, 3 éléphants, Femmes s’en mêlent ... Vale Poher assure les premières parties de Troy von Balthazar, de Laura Veirs, de Natalia M King, Mansfield TYA, Gomm, Au Revoir Simone ... Elle donne des concerts en Suède, en Allemagne, en Angleterre.

2006 est le temps des collaborations. Vale Poher est sollicitée par d’autres artistes. Elle explore l’univers du théâtre en composant la musique originale d’une pièce de théâtre, « Kostia », adaptation de « La Mouette » de Tchékhov par Vincent Roumagnac. Ses créations sont jouées en live lors des représentations qui ont lieu à Lyon et Saint-Etienne entre janvier et avril 2007. Elle compose et enregistre aussi la bande son de l’exposition « Blue Time vs Suspense » du plasticien Saâdane Afif. Cette bande son est éditée sur le EP 3 titres « Blue time vs suspense » qui sort chez Optical Sound.

EP#1 3X2 L’hiver dernier, Vale Poher enregistre trois morceaux, mais ce serait sans compter sur son désir de se mettre en danger à nouveau. Avec « 3X2 » elle remet en question le dialogue guitare/voix en ajoutant des arrangements rythmiques et instrumentaux. Loin de banaliser ses compositions, l’ajout subtil de ces éléments prolonge l’univers accidenté de Vale, où l’ancien cri étouffé devient tour à tour évidence et interrogation : une quête insatiable de la certitude. C’est avec cette même envie de s’ouvrir à de nouvelles perspectives qu’elle propose à des artistes qu’elle apprécie de collaborer avec elle : Scalde (pop electronica), Doctor Flake (hip hop abstract/down tempo) et Flore (breaks) revisitent alors ses morceaux. Tous les trois ont joué le jeu : à partir d’une piste de voix et d’une piste guitare seulement, et sans connaître le morceau original, ils ont créé un remix. Le résultat est surprenant car chacun d’eux est resté très proche de son univers. Au final, « 3X2 » est un disque de rencontres, où les artistes invités se confrontent au dépouillement brut des éléments initiaux et où chacun des 6 titres possèdent son identité propre.

Websites & MP3 : http://www.valepoher.com/ --- http://www.myspace.com/valepoher






JOSEPHINE FOSTER

Josephine Foster est une chanteuse-compositrice Américaine de "modern folk" et musicienne native du Colorado à l'incroyable voix de soprano. Se définissant elle-même comme une "recalée, vaurienne de l'école de l'opéra", Foster est l'une des avant-coureuses ou encore l'une des éclaireuses du mouvement de la New Weird America, et est souvent associée à des groupes ou artistes comme Marissa Nadler, Jana Hunter et Espers. En 2004 avec son groupe The Supposed elle a sorti un album de rock psychédélique sous le nom de 'Josephine Foster and the Supposed' intitulé 'All the Leaves Are Gone' qui a été comparé à ceux de Jefferson Airplane. Son second album 'Hazel Eyes, I Will Lead You', initialement conçu comme un disque pour enfants, a un son unique qui le fait ressembler aux chansons folk des années 1920s - 1960s, combiné avec l'usage expérimental de divers instruments de musique. Son 3ème et très original album 'A Wolf in Sheep's Clothing' est entièrement composé de chansons émanant du répertoire romantique Allemand.
Son quatrième superbe album 'This Coming Gladness' est paru en 2008.

"This Coming Gladness" :
"A l’écart des autoroutes balisées, Josephine Foster poursuit son ascension irréductible des cimes folk et s’impose, disque après disque, comme une des voix les plus désinvoltes et respectables apparues ces dernières années.
Nul doute que le folk, au fond jamais vraiment tombé en désuétude, connaît depuis une dizaine d’années un regain d’intérêt et n’en finit plus, chaque mois, voire semaine, de voir éclore de nouveaux talents prometteurs. Du moins le dit-on ici et là. Car, à y regarder de plus près, les musiciens vraiment dignes d’intérêt se comptent plutôt sur les doigts d’une seule main. Pour nombre de bons élèves rendant une copie sentant la naphtaline combien d’empêcheurs de tourner en rond peu soucieux de générer le concensus ? Pour, au hasard, une Alela Diane honnête mais un brin appliquée et convenue combien de poil à gratter du calibre de Josephine Foster ? Au plus près du folk, genre auquel on affilie désormais à peu près tout et n’importe quoi, mais aussi en débordant le champ familier de ses attributs sonores, l’Américaine, aujourd’hui complètement émancipée de la bande hippie à Devendra Banhart, bâtit loin de la tourmente médiatique une œuvre parmi les plus singulières qui soit. Une farouche indépendance artistique qui fait d’elle une digne héritière d’icônes mésestimées et autrefois invendables comme Judee Sill ou Karen Dalton.

On avait ainsi laissé Josephine Foster, il y a deux ans, avec un envoûtant et décalé A Wolf in Sheep’s Clothing empreint de poésie lyrique allemande, la voici qui nous revient à présent avec un recueil de dix chansons originales et erratiques, enregistrées à Cádiz, en Espagne. Nonobstant cette délocalisation géographique, l’auditeur cherchera en vain une couleur flamenca marquée ou des tonalités latines récurrentes : le quatrième album de Josephine Foster, This Coming Gladness, respire par tous ses pores le folk originel (bien que l’intéressée décrive sa musique comme du « transcendental art-rock »), jusque dans ses accents austères volontiers baroques ou ses références discrètes à l’americana. Des morceaux comme “All I Wanted Was The Moon” et “Indelible Rainbows” laissent même deviner un horizon country affleurant. C’est dire si l’œuvre de Josephine Foster, malgré ses chiches moyens, ambitionne de couvrir un large éventail de musiques. Des racines musicales qui sont en fait moins actualisées, ou réinventées, que revisitées sur un mode proprement anachronique. Domine en effet depuis le premier album All The Leaves Are Gone (2004) le sentiment d’un recul salutaire, comme une manière de retrait, une façon d’être là sans y être, d’enregistrer des traces sonores, de dessiner avec patience des empreintes musicales, hors du temps.

Ni nostalgie ou goût pour l’archaïsme dans la démarche de Josephine Foster : juste une façon très moderne s’il en est d’investir une temporalité qui n’est pas la sienne, un autre temps abordé avec distance et dont demeure seulement l’aura prégnante. Contrairement à la plupart de ses consœurs et confrères folkeux, la musicienne ne convoque pas le passé choyé (la fin des années 1960, début 1970) pour en reproduire les principaux motifs, mais semble porter le deuil d’un temps perdu. Au culte pontifiant se substitue une musique de l’absence, une musique des absents, parfaitement rendue sur This Coming Gladness par les effets de réverbération et d’échos mourants, la présence de la guitare électrique brumeuse ou atonale de Victor Herrero, les balais caressant d’Alex Nielson ou la harpe cristalline et le piano famélique de Foster. Une temporalité biaisée ou fuyante perceptible jusqu’à cet hypothétique autoportrait figurant sur la couverture du disque, peint par la musicienne et peu ressemblant, comme si ce second degré manifeste signifiait déjà un impossible raccord temporel.

Parcimonie instrumentale, ascétisme mélodique, raffinement mystique de la langue et, surtout, prépondérance d’un chant clair, hors norme — insupportable pour les uns, sublime pour les autres — qui tutoie les cieux (...) Indéniablement, la haute aspiration qui le gouverne, la solennité harmonique qui s’en dégage, l’absence d’introspection nombriliste et l’humanisme triomphant situent This Coming Gladness du côté des œuvres (...) somme toute universelles. L’épure se joue de tout superflu, la croyance en la musique transcende toute mise en avant narcissique. L’émotion et la beauté, partout présents et pourtant lointains, à l’instar de ces progressions tout en douceur rentrée qui laissent par moment éclater quelques stridences électriques dissonantes, peuvent dès lors se répandre et finissent de rendre ô combien indispensable ce splendide album."

(Fabrice Fuentes - Pinkushion)

"You might call Ms. Foster's eerie warbling old-fashioned, except that is evokes a scrambled past that exists only in her own vision:
mountain songs that never were, spaced-out hybrids that never will be." New York Times

Website & MP3 : http://www.myspace.com/josephinefoster






SLASHERS

Alors ?!? Eh bien, ajoutez deux très fortes personnalités musicales ensemble ; ajoutez l'incroyable violoniste lyonnaise Agathe Max, passée maîtresse ès tremblements de terre et autres éruptions soniques minimalistes, drone ou répétitives (http://www.myspace.com/agathemax) et la trrrès fameuse et fort talentueuse multi-instrumentiste Marion toute droit sortie des apocalyptiques Anges de la Mort Overmars (http://www.myspace.com/overmars ) et des très "dark wave" abronZius (http://www.myspace.com/heirsofdoom ) et vous obtiendrez alors un formidable duo expérimental et supra-sonique : frissons garantis ! Prenez garde aux Slashers !

Leur 1ère prestation live au festival Grrrnd Zero 2008 en a laissé plus d'un-e sans voix ... ni pulsation cardiaque !
The Slits meet Tony Conrad ... meets L7 !!!???!!! Ou bien alors ???

Slashers fait définitivement partie de ces groupes dont on rêvait !






PARTWILDHORSESMANEONBOTHSIDES

Nouvelle formation de Pascal Nichols (des agités de Stuckometer et des plus planants Axis Mundi) et de Kelly Jones (Cooper-Jones). Ces deux-là sont des membres actifs de la culture noise freaks & co de la scène de Manchester. Ils développent des impros martelées, reverbérées et entraînantes, une musique de charmeur de serpents nordique.

"Flautist Kelly Jones performance veers seamlessly from Anthony Braxton styled free playing to a haunted elongated droning style akin to Isnaj Dui. Pascal Nichols, the percussive element of the duo, splatters sporadically in a fractured rainfall, faintly disrupting proceedings to begin with, then forcefully propelling the musical structure into steadier rhythms. This primitive structure is forced in amplified rackets via free jazz techniques and improvisation, evocative of artists Chris Corsano and Alex Neilson."

(Peter Taylor - 3 September, 2008)

"Fantastic, out of nowhere free jazz/punk primitive higher-mind zone out from the duo of Pascal Nichols (Stuckometer, Neon Tempal et al) and Kelly Jones of Cooper-Jones. Here Jones plays flute and Nichols plays percussion and the mode is full on tranced Don Cherry plays Holy Mountain-style improvised psych with nods to Taj Mahal Travellers, Arthur Doyle, Sun City Girls and Vibracathedral Orchestra.

One of the best UK underground sides/groups in a fucking age, seriously mind-expanding, with little puffs of lysergic flute supported by dunting rhythms, throat-gargling gravity and a deep, quietly charged atmosphere, highly recommended."

(David Keenan, Volcanic Tongue)

Website & MP3 : http://www.myspace.com/partwildhorsesmaneonbothsides


Dernière édition par Steven le Sam 10 Jan - 1:35, édité 3 fois

Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Mar 6 Jan - 0:58

Flyer du festival : merci à Thierry Sonic !
D'autres ... à suivre !


Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Lun 12 Jan - 17:14

Uuup !
Flyer du festival (d'autres à venir ?).


Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Lun 19 Jan - 19:06

Yesss itou !
Just uuup !

Petites vidéos apéritives en attendant :

VALE POHER : Escape Lane (Dom Labreuil's video)

JOSEPHINE FOSTER : All I Wanted Was the Moon *

PARTWILDHORSESMANEONBOTHSIDES : Live @ Sonic (Lady Viola's video)

* une des plus belles chansons qu'il m'ait été donné d'entendre dernièrement ; folk désincarné (et incarné à la fois).

Pas de vidéo de Slashers, pour le moment. Mais ça viendra !

Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Mar 27 Jan - 3:46

Uuup !
Ca approche aussi ! Very Happy

Entrée : 6 Euros (prix conseillé).
Pass festival pour les 2 soirées (30/01 et 03/02) : 10 Euros.
Yesss !

Mardi 3 Février : Day 2 /// Act 2.


Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Dim 1 Fév - 6:01

Le festival "S'étant chaussée, [...]" continue ce Mardi 3 Février @ Sonic !!!
Yesss ! Very Happy

Flyer Day 2 /// Act 2


Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Lun 2 Fév - 16:39

C'est demain !!! Very Happy

Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Mar 3 Fév - 15:33

A ce soir !!! Very Happy

Venez finir de fêter les presque 15 ans de l'asso avec nous ! ... !

Entrée à 6 Euros : prix conseillé (si tu n'as pas 6, tu peux donner moins, yesss !).

Attention : le 1er groupe jouera à 21 Heures pile (si, si), comme il y a 4 sets.

Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Steven le Mer 4 Fév - 23:22

Ouf !
Le festival est -déjà- terminé.

Aux anges.
Et ... cre-vé.

Les 2 soirs du festival ont été une vraie fête, grâce à vous, qui êtes venus toujours plus nombreuses et nombreux, aux groupes et DJs qui ont su enchanter ou déranger les saines habitudes de nos oreilles, aux ami-e-s qui m'ont merveilleusement aidé ... et au Sonic qui a su accueillir ce mini-(mais maxi) festival en son sein !!!
Merci encore.

Un merci tout particulier à Vale Poher, qui a assuré un set très poignant et intense, et ce malgré l'avis du corps médical (ou presque) !
Un grand MERCI.

Les festivités continuent en Mars et Avril.
Le Mardi 10 Mars sera sans doute un concert à prix libre (à confirmer sous peu), avec d'excellents groupes Australien et Anglais à venir découvrir en live.
Et le Lundi 13 Avril Monster, groupe folk-rock américain à la CatPower meet Sleater-Kinney sera secondé par ... les Slashers (aka Agathe Max et Marion Leclercq) qui ont littéralement fait trembler le Sonic et cassé la baraque hier soir et qui reviendront jouer alors, pour notre plus grand plaisir !
Pour celles et ceux qui n'auraient pas encore eu la chance de les voir, et tou-te-s leurs fans (dont je suis), rendez-vous le 13 !

A de prochains concerts !

Steven
Tu penses trop fort, tu parles trop fort, tu postes trop fort

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : 5th Old Lion
Date d'inscription : 23/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.setantchaussee.tk

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mar 3 Fév: VALE POHER~JOSEPHINE FOSTER~SLASHERS~PART @ LYON

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum